Les Gels douche sans savon, sans sulfate ! Le respect de votre peau !

Coronavirus: les conseils de la Ligue contre le cancer
22 mai 2020
Huile Essentielle, Huile Végétale, Hydrolat : Comment s’y retrouver ?
14 juin 2020

Les « sans-savon » :

 

Pourquoi les gels douche et les savons classiques sont-ils déconseillés ?

Les produits cosmétiques contiennent pour la plupart différentes substances chimiques comme des parfums de synthèse, des agents détergents, des colorants ou encore des parabènes. Ces additifs agressent la peau et modifient la qualité du film hydrolipidique. A terme, l’épiderme se fragilise, se déshydrate et devient de plus en plus sensible (allergies, démangeaisons, tiraillements, rougeurs…).

Que peuvent-ils provoquer ?

Notre peau, organe protecteur de nos organes, possède lui-aussi un organe protecteur : le film hydrolipidique. Ce film recouvre l’ensemble de notre peau et la protège des agressions extérieures.

Il est aussi réserve d’hydratation. En clair, rien ne sert d’hydrater sa peau consciencieusement si des produits avec savon composent notre hygiène.

Tous les produits contenant du savon réduiront le film protecteur de votre peau, vous serez plus sujets aux agressions, aux déshydratations, aux démangaïsons, aux tiraillements !

Avec quoi se laver le corps naturellement ?

Avoir une hygiène irréprochable tout en chouchoutant sa peau, c’est possible.

  • Le pain dermatologique : est tout particulièrement recommandé. Sans savon, il contient des agents hydratants naturels comme le beurre de karité, l’huile de coco ou encore l’huile d’amande douce. La peau est intensément nourrie et protégée. Pour le visage comme pour le corps.
  • Le gel lavant sans savon : nettoie en douceur le corps et les cheveux tout en respectant l’équilibre et le pH de la peau. Celle-ci reste agréablement souple et hydratée en profondeur. Pour le visage comme pour le corps.

Pourquoi les savons ne sont pas conseillés lors d’un traitement de Chimiothérapie ?

La plupart des protocoles de chimiothérapie possèdent l’effet indésirable d’altérer votre peau, de l’assécher, voire même de la déshydrater. Utiliser un produit sans savon revient à respecter sa fragilité autant que son manque d’hydratation. Les soins hydratants sont importants et resteront nécessaires, mais ils auront plus impacts et d’efficacité si vous optez pour des produits sans savon. Votre film hydrolipidique, réserve d’hydratation, récoltera tous les bénéfices des soins apportés à votre peau.

Vous éviterez aussi tous les inconforts, démangeaisons, desquamations, tiraillements…

A utiliser sur votre corps, visage et cuir chevelu !

Les « sans-sulfate » :

Pourquoi éviter le sulfate ?

Depuis quelques années, plusieurs composants cosmétiques sont au cœur de nombreux débats. Et ce sont désormais les sulfates qui sont pointés du doigt. Substances potentiellement irritantes pour les peaux les plus sensibles, ils sont présents dans de nombreux produits d’hygiène. Pour proposer une alternative et répondre aux attentes de ces peaux fragiles, certaines marques ont pris le parti d’élargir leur offre en développant des gels douche sans sulfates.

Qu’est-ce qu’un sulfate, exactement ?

Présents dans la grande majorité des produits moussants conventionnels, les sulfates font partie des tensioactifs les plus utilisés.

Permettant de mélanger les corps gras et les corps aqueux, ils possèdent en effet un fort pouvoir nettoyant, et facilitent l’élimination des impuretés en les solubilisant dans l’eau.

Comment reconnaitre un gel douche sans sulfate ?

Comme souvent en cosmétique, quand on veut savoir précisément ce que contient un produit, cela se passe du côté de la liste INCI qui recense 100% des composants. Celle-ci contient Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et/ou Sodium Laureth Sulfate (SLEDS) ? A noter que dans un souci de transparence (et de marketing ?), de plus en plus de marques indiquent sur les packagings des produits de beauté la mention « sans sulfates ».

Attention, certains sulfates d’origine synthétique sont également décriés pour leur impact négatif sur l’environnement.

Les sulfates autorisés en cosmétique bio sont, quant à eux, toujours d’origine naturelle et biodégradables donc respectueux de l’environnement.

Pourquoi limiter les sulfates de nos produits de douche ?

Lorsqu’ils sont utilisés de manière quotidienne, ce qui est le cas des gels douche, les tensioactifs (TA) sulfatés peuvent déséquilibrer et/ou assécher les peaux les plus fragiles.

En réaction, celles-ci vont parfois produire plus de sébum, et être plus facilement sujettes aux boutons et points noirs.

Mais le problème majeur réside dans le fait qu’ils peuvent également s’avérer plus ou moins irritants pour les épidermes sensibles quand s’ils sont trop fortement dosés ou mal utilisés. Au fil des utilisations, la peau peut donc se déshydrater et devenir inconfortable.

Il arrive à certaines personnes ayant la peau très sensible ou ponctuellement fragilisée, de ressentir des tiraillements après la douche, ou de voir apparaître des rougeurs. Dans ce cas, le sulfate peut en être responsable.

Pourquoi les « sans-sulfate » ne sont pas conseillés lors d’un traitement de Chimiothérapie ?

En traitement, vous êtes souvent amenés à bannir les composants chimiques. La raison ? Une peur de sa toxicité sur votre organisme, une envie de les écarter de vos habitudes, ou encore le simple souhait de ne plus opter pour des produits chimiques. Quoiqu’il en soit, le sulfate est alors un produit à éloigner.

Il est alors facile de choisir votre cosmétique sans sulfate !

A bannir pour les soins sur votre corps, visage et cuir chevelu !

Respectez votre peau ! Evitez savon et sulfate !

–          Pour respecter le film hydrolipidique, barrière protectrice de votre peau,

–          Pour ne pas altérer l’hydratation que vous y apporter,

–          Pour éviter les démangeaisons, les tiraillements, les rougeurs, la déshydratation,

         Avoir une hygiène irréprochable, sans vulnérabilité aux agressions extérieures,

–          Pour protéger l’environnement,

–          Pour votre bien-être !

A vos marques, prê(te)s, partez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *